Casablanca: Wright Tea ouvre ses portes à Anfa

wright-tea-roi-Mohammed-6-maroc-casablanca-miam.ma

L’un des salons de thé les plus prisés au Maroc ouvre ses portes au cœur de la ville blanche.

 

Petit exercice d’équation. Une tasse accompagnée de petits gâteaux salés et sucrés à base de thé, le tout dans une décoration digne d’un roman d’Agatha Christie, vous obtenez le tea time parfait. Cet écrin de saveurs a désormais une adresse: le nouveau salon Wright Tea qui vient d’élire domicile à rue Aïn Harrouda, à Anfa.

Vous ne pourrez le rater, sa décoration atypique détonne avec ce qu’on a pu voir, jusque-là, à Casablanca. Vous devrez cependant patienter quelques jours avant de vous y assoir un polar à la main. En effet, le salon ouvre ses portes à partir du 1er février. La boutique est par ailleurs d’ores et déjà ouverte.

Lire aussi: Un Wright Tea time au Four Seasons Casablanca ?

Wright Tea propose plus de 140 diversités de thés sous des noms évocateurs de nostalgie et de voyage. Palais Ismahan, Via Condotti, Darjeeling Queen’s Blend, English Breakfast et bien sûr le fameux 1856. Nous ne pourrions parler de Wright Tea sans aborder le sujet du 1856. Non, il ne s’agit pas d’un George Orwell, and Big Brother isn’t watching you ! La Maison Wright Tea est partie d’une date, celle du début de son histoire et a créé un thé afin de lui rendre hommage.

Le thé 1856 connaît d’ailleurs un grand succès auprès de la clientèle marocaine. Un mélange de thé vert, de menthe marocaine et de concentré de mélasse. Cette boisson réveille en chacun de nous un goût de nostalgie pimenté de modernité.

 

Wright Tea de 1856 à aujourd’hui…

wright-tea-maroc-casablanca-maroc-miam.ma

Une adresse pour boire du thé, déguster des mets originaux, mais aussi et surtout pour découvrir une Histoire. A l’étage vous aurez l’occasion de découvrir l’Histoire avec un grand H, d’une marque certes, mais surtout celle d’une boisson venue d’Angleterre avec un but bien précis: amadouer le Sultan Moulay Ismaïl.

Le musée retrace la route du thé, de la guerre de Crimée, aux comptoirs de Tanger et Mogador, en passant par l’Histoire personnelle d’une famille marocaine qui nous sert aujourd’hui du Wright Tea.

Vous saurez tout de cette épopée, de celle des théières et de la fabrication du thé. Idéal pour les enfants en soif d’apprentissage, idéal pour les voyageurs en proie de rêveries.

Commentaire Facebook