Marrakech lance son festival street food à Jemaa El Fna

Marrakech-Moroccan-Street-Food-miam.ma

La Fondation Arts & Cultures organise la première édition du festival culinaire baptisée «Marrakech Street Food », et ce les 9 et 10 Novembre 2019.

 

Gourmands et gourmets on se donne rendez-vous à Marrakech en novembre prochain. Et quoi de mieux pour fêter le street food que de se rendre directement sur la mythique place Jemaa El Fna.

Cette première édition du « Marrakech Street Food » invitera les fins gourmets gourmands à venir découvrir, les différentes spécialités de la gastronomie marocaine, traditionnelle et revisitée.

Les visiteurs pourront y tester les nouvelles tendances du Fooding, tout en abusant des recettes ancestrales de la cuisine de la rue marocaine.

Spectacles et dégustations savoureuses seront au menu, pour lequel les chefs les plus réputés du Street Food Marrakchi réveilleront les papilles des amateurs de bons petits plats.

L’évènement « Marrakech Street Food » vise à décortiquer la multiplicité des pratiques culinaires de la rue marocaine à travers Marrakech.

Food de rue : 8 gourmandises qu’on trouve dans les rues marocaines

 

Street Food

L’expression ‘cuisine de la rue’ fait référence à une multiplicité de dispositifs techniques, de savoir-faire, de goût, et de parcours, propres à des habitudes culturels et à des lieux.

Hafsa Benmchich, présidente de la Fondation Arts & Culture souligne : « Au-delà du gout, un aspect socio – économique est la base primordiale de la cuisine de la rue. Un revenu non négligeable peut se générer en une heure de temps de travail par jour.

Servir le petit déjeuner, déjeuner ou diner avec un seul plat, pour des clients fidèles représente une source financière non négligeable.

La vedette du « Marrakech Street Food » est incontestablement le cuisinier, représentant un vecteur d’identité gustative.

En effet, dans chacune des villes marocaines, des coutumes et des valeurs culturelles sont mises en valeur. Le cuisinier, réalise souvent, une spécialité régionale qu’il peut arranger à sa sauce créative. Il la prépare, la cuit, la montre, la réchauffe, la déplace et la vend ; autrement dit, il est un moteur d’identité culinaire populaire et donc social ».

La rue impériale marocaine est fidèlement habillée par une variété infinie d’installations, aménagements, bricolages, assemblages de matériaux opérés par les cuisiniers de rue.

On voit sur la place Jemaa El-Fna à Marrakech, une infinité de couleur et de variétés culinaires marocaines et internationales, à Fès des produits de terroirs bio et naturels, à Tanger une influence de la cuisine espagnole sur celle marocaine, à Rabat des cuisiniers ambulants et des recettes vielles de mille ans, à Laayoune, des plats traditionnels sahraouis atypiques.

Commentaire Facebook