École: mon enfant ne veut pas manger à la cantine, que faire?

Ah cette fameuse crise! Il refuse d’y manger et dit que c’est “dégueulasse”.

Chaque année c’est la même histoire. Il préfère manger à la maison et refuse de s’approcher d’une chose nommée cantine. Si d’un côté on le prend comme un compliment, car ma cuisine est plus appréciée, d’un autre on sait qu’il doit s’y habituer. Tout d’abord parce qu’on veut qu’il mange de tout et ensuite parce que souvent on n’a ni le temps, ni le choix.

Comment y remédier ? Le forcer à manger ? Voici quelques pistes…

C’est le nez de Pinocchio que je vois ?

Bon, par où commencer. Eh bien par le fait qu’il est tout à fait impossible qu’il ne mange rien de la journée. Il y a plusieurs raisons à ce mensonge. L’enfant peut vouloir rentrer à la maison, alors qu’il devrait s’habituer à vivre en communauté. Il peut aussi vouloir vous faire culpabiliser, ou encore vouloir rejoindre rapidement ses camarades pour jouer à l’heure de pause…

Parlez-en toutefois au personnel de cantine afin de préciser le doute. Que mange-t-il ? Il y a peut-être certains aliments qu’il ne supporte tout simplement pas. Votre enfant a peut-être des troubles alimentaires qu’il faudrait connaître.

Lire aussi: Maroc : 12 bonbons qui ont marqué notre enfance

 

Pas de goûter

Un enfant a droit à 4 repas, à savoir le petit-déjeuner, le déjeuner, le goûter de 18 heures et le dîner. Il ne doit pas y avoir de goûter à 10 heures lors de la récréation du matin. Donc on oublie les Merendina et compagnie… Oui pas même un Raïbi ! C’est du sucre et du gras. S’il a vraiment faim, une banane ou un fruit fera l’affaire.

 

Le goûter

Le soir, quand il rentre à la maison, servez-lui un goûter léger. Oubliez les biscuits industriels et autres calories superflues. Proposez-lui cependant un fruit, du lait (un demi-litre par jour pour un enfant en pleine croissance) et un morceau de pain accompagné de chocolat en tablette (oui ça vous rappelle des souvenirs ?).

Lire aussi: Maroc : 14 biscuits qui ont marqué notre enfance

 

La guerre aux légumes

C’est connu, les enfants font la guerre aux légumes et il est difficile de leur en faire manger. Alors on fait preuve d’ingéniosité en les transformant en personnages rigolos. Mais rien n’y fait. Il faut donc les habituer à manger de tout dès leur plus jeune âge et ne pas leur proposer d’autres aliments s’ils ne mangent pas ce qu’il y a à table.

Commentaire Facebook