Étude: Quand ils ont faim, femmes et hommes préfèrent les gros

La faim influence les sentiments.

 

C’est le cas de le dire. C’est connu, quand on a faim, il ne fait pas faire ses courses. La sensation de faim nous ferait acheter tout et n’importe quoi.

Une étude assez drôle menée par l’université londonienne de Westminster (Angleterre), révèle que lorsque les femmes et les hommes ont faim, ils préféreraient les gens enrobés.

 

Les femmes rondes plus attractives

Quand les hommes ont faim, ils sont beaucoup plus attirés par les femmes rondes. Selon l’étude, il s’agirait d’un instinct primitif. Ils n’ont pas envie de manger ces femmes, mais il leur paraît qu’elles ont un meilleur accès à la nourriture.

Afin de mener à bien cette étude, les chercheurs ont montré 5 types de photographies de femmes de différentes morphologies à 124 hommes. Oui ce n’est pas très sympa tout ça, mais attendez le tour des hommes arrive.

Lire aussi: Le fait de sentir de la nourriture nous ferait grossir

 

Dans ce groupe d’hommes, certains n’avaient pas mangé pendant au moins 6 heures, quand d’autres venaient à peine de manger. Eh bien, les hommes qui avaient faim ont unanimement préféré les femmes qui avaient les plus grosses poitrines et les plus grosses hanches. Ce qui n’était pas le cas dans le second groupe.

 

Les femmes aussi préfèrent les gros

Le même test a été réalisé sur la gent féminine. Mêmes résultats. Les femmes qui avaient faim ont préféré les hommes plus enrobés et plus musclés. Ils sont, selon l’étude, plus apte à ramener de la nourriture. Soit un sentiment primitif, comme les chasseurs de la préhistoire.

«Beaucoup d’indices nous conduisent ici sur la piste de la recherche de la nourriture. Si on a faim, on veut de la nourriture et un partenaire qui y a aussi accès. Quelqu’un qui a plus de poids semble avoir plus facilement accès à ces ressources», explique le Dr Viren Swamide l’Université de Westminster.

Commentaire Facebook