Manger de la viande, plus dangereux que de fumer?

Un documentaire américain fait l’effet d’une bombe, manger de la viande serait aussi dangereux que de fumer du tabac. Qu’en est-il vraiment?

 

Le documentaire What the Health diffusé en 1h37sur Netflix fait beaucoup parler de lui aux USA. Et pour cause, la consommation de viande serait dangereuse pour l’organisme. Kip Andersen, coréalisateur du documentaire, rapporte que l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) avait mis les viandes transformées dans la même catégorie cancérogène que les cigarettes.

Une viande transformée est peut être une viande ou un mélange de viandes ayant subi un ou plusieurs processus de modification de son état initial. En bref, si vous mangez tous les jours une portion de viande transformée, vous avez 18% de chances de développer un cancer colorectal.

Lire aussi: 6 aliments qui donnent encore plus faim après les avoir mangés

 

Ne soyez pas soulagés de sitôt. La viande rouge a aussi sa part de danger. Dans le documentaire, on découvre que le taux de risques pour la viande rouge s’élève à 17%.

Cependant, si dans le documentaire, la consommation nocive de viande est comparée à la consommation de cigarettes, le Détecteur de rumeurs pour l’Agence Science-Presse au Québec, nie. «Même si les viandes transformées font partie des composés pour lesquels on détient des preuves irréfutables qu’ils augmentent les risques de cancer, il est exagéré de conclure que d’en manger est aussi nocif pour la santé que de fumer la cigarette».

Au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), la réponse est nuancée. La consommation de viandes n’a pas encore été la cause établie de cancer. Par ailleurs, si la thèse est prouvée, les régimes riches en viande rouge pourraient être responsables 50. 000 décès par cancer par an à travers le monde. Ce qui est encore loin de représenter le million de décès annuels dans le monde dû au tabac, les 600.000 pour la consommation d’alcool et les 200.000 à cause de la pollution atmosphérique.

 

 

Commentaire Facebook