Pastèque: 6 raisons d’en consommer sans limites

On en trouve partout au Maroc. Si elle est rouge chez nous, sachez qu’elle existe aussi en version rosée, orangée ou encore jaune.

 

Voici 6 bonnes raisons d’en consommer sans limite:

Très riche en eau

La pastèque c’est bon, mais c’est surtout rafraîchissant. Elle contient 90% d’eau, ce qui fait d’elle l’un des fruits les plus hydratants pour notre organisme. Si vous avez très chaud, et vous aurez chaud dans ces prochains jours, nous avons pour vous une méthode originale et très facile pour faire un bon jus.

 

Peu de calories

Appel à tous ceux qui veulent perdre du poids. La pastèque est l’idéal. Ce fruit équivaut à 30 calories pour 100 grammes. Pourquoi s’en priver?

Lire aussi: Café vert: Ses bienfaits insoupçonnés sur la santé

La pastèque très peu sucrée

Et cerise sur le gâteau, ce fruit est très peu sucré par rapport à ses confrères. Elle contient environ 7 grammes de sucre pour une portion de 100 grammes.

ATTETION, cependant aux personnes diabétiques. Même si ce fruit ne contient pas beaucoup de sucre, il a fort index glycémique (75)

 

La vitamine C

Ce n’est pas non plus le fruit le plus vitaminé, mais il a un bon apport en vitamine C.

 

Protection des nutriments

Les nutriments de la pastèque vous protégeront. On y retrouve des molécules antioxydantes, telles que le lycopène ou encore le bêta-carotène – vitamine A. Le lycopène est le responsable de la pigmentation rouge de la pastèque (heureusement qu’il est là, imaginez une pastèque blanche… ah oui ça donne un melon). Ce fruit est donc l’un des aliments les plus riches en lycopène ex-aequo avec… le melon, tiens!

 

Un anti-ride puissant

Son côté antioxydant nous permet de rester jeune. En effet, la pastèque lutte contre les radicaux libres, à l’origine du vieillissement de nos cellules. Ces radicaux libres sont aussi impliqués dans le développement de maladies cardiovasculaires ou certains cancers.

 

Étant donné que ce fruit n’est pas présent toute l’année, à savoir seulement trois mois par an en été, il vaudrait mieux en profiter!

 

Commentaire Facebook