Le Canard Libéré: «Du journalisme au blogging… aux affaires»

Le-canard-libere-miam.ma

Parmi ces success-stories en affaires, l’un des blogs sort du lot. Il s’appelle miam.ma et, vous l’aurez deviné, se spécialise dans la critique et l’actualité gastronomique.

Tout est parti d’un compte Instagram où Sabrina El-Faïz, journaliste économique à l’époque, partageait ses photos de plats favoris, suivis d’un commentaire. Le compte portait le nom de « C’est bon mais c’est chaud », un clin d’œil à une célèbre publicité française. Face au succès rencontré, la jeune journaliste lance un premier blog, puis professionnalise l’affaire via un site. En quelques mois, la sauce prend et les followers accrochent avec ce nouveau concept made in Morocco. Les lecteurs peuvent y trouver les nouvelles adresses à ne pas rater, celles à éviter absolument, des recettes faciles à réaliser, ainsi qu’une rubrique dédiée au bien-être au naturel (recettes naturelles ou sports conseillés). Le 1 er Ramadan de cette année, miam.ma soufflera sa première bougie !

Le Canard Libéré

Commentaire Facebook